Séance de massage Thaï

Publié le par JClaude

Thai Massage - 90 min.

The Thai massage is an ancient healing system combining Indian Ayurvedic principles and traditional Chinese medicine, аcupressure аnd body stretching whose main purpose is to release blocked vital energy.

One of the main reasons for health problems is everyday stress that hampers toxin release. Stress leads to headache, sleep disorders, anxiety, muscle aches, reduced memory and concentration.

The Thаi mаssаge eliminаtes exhaustion, improves spirit and body balance and stimulates nature’s self-healing  processes.

The massage is performed in soft and comfortable clothing (allowing freedom of movement) on a soft and thick mat on the floor.
 

Massage thaïlandais - 90 min.

Le massage thaï est un ancien système de guérison combinant les principes indiens ayurvédiques et la médecine traditionnelle chinoise, l'acupression et l'étirement du corps dont le but principal est de libérer l'énergie vitale bloquée.

L'une des principales raisons des problèmes de santé est le stress quotidien qui entrave la libération de toxines. Le stress entraîne des maux de tête, des troubles du sommeil, de l'anxiété, des douleurs musculaires, une réduction de la mémoire et de la concentration.

La méthode Thaï élimine l'épuisement, améliore l'esprit et l'équilibre du corps et stimule les processus d'auto-guérison naturelle.

Le massage est effectué sur le sol, sur un tapis doux et épais dans des vêtements doux et confortables (permettant la liberté de mouvement) .
 

Je précise que ma tenue était quand même moins dénudée !

ça se passe derrière ce rideau


J'appréhendais un peu cette séance qui était un cadeau d'anniversaire mais finalement j'en étais très satisfait même si parfois les douleurs de  pression ou d'étirement étaient fortes. Mais la masseuse, très professionnelle, était à l'écoute et ne forçait jamais au-delà des limites.
Bref une séance à recommander à "l'Arena di Serdika Welness club"

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article